Pascal POMÈS
6 rue Lacaze 75014 Paris
tel fixe : 01 45 40 78 05
tel mobile : 06 80 18 03 12

contact@pascalpomes.fr

     
Accueil | Plan du site | Contact  

 

Accueil
 
Présentation
 
Le 1er rendez-vous
 
Les techniques
 
Sélection
 
Contactez-moi
 
Liens utiles
 
Thérapie individuel & groupe, adultes, adolescents...


© 2007 Pascal POMES
Mentions légales
Réalisation: OGM Interactive

   

Je vous propose dans ces quelques lignes de faire un détour par la littérature ou par l’art, ces quelques références bibliographiques, ont jalonné mon parcours professionnel directement ou indirectement et m’ont amenées à travailler ces questions avec mes patients.

   
 
   
 
   
 
   
 

Les œuvres de Mapplethorpe, laissent exprimer, une certaine sensualité, une valeur de vie. Les inspirations de l’artiste se sont construites au travers de la société américaine, de ces essences de vie. Ces créations artistiques qu’apporteront t’elles dans la vie des hommes ?

   
 
   
 
   
  La religion : Quelle implication de la religion dans notre vie, quelque soit la confession de la personne. La question s’ouvre vers le « grand » Autre
   
 
   
  Les œuvres de Richard SERRA, exposé au Guggenheim muséum à Bilbao, vont vous procurer une expérience unique ou se combine l’art du sculpteur avec l’interaction du sujet, L’éprouvé des sensations ressenti entre le corps et l’espace.
   
 
   
 
   
  L’adolescent a lui aussi parfois besoin d’avoir un espace de parole.
Pour déposer ses doutes, ses craintes, ses choix, ses désirs ; Afin de se construire à sa manière.
   
 
   
 
   
 
   
  Comment vivre avec ? Quel aménagement ? Comment construire sa vie ?
De femme à mère : Devenir mère, donner naissance, la modification du corps de la femme, le passage de fille à mère …. Le désir d’être enceinte soulève plus d’une question, soit à la future mère, soit même au futur père.
   
 
   
  Notre corps est parfois un signal de notre mal être, la somatisation est un premier signal à une souffrance psychique.
   
 
   
 
   
  Les épreuves de la vie, comme la maladie, l’annonce du diagnostic qui fait basculer le sujet dans la maladie, comme le cancer… Que veux dire cette maladie dans son existence, que va t’elle permettre … L’interrogation du devenir, de la vie, de la mort. Je pense qu’il est nécessaire pendant cette période en plus du traitement de chimiothérapie, de faire un traitement pour son psychisme en parallèle. Afin de potentialiser l’effet du traitement.
   
 
   
  Le sujet âgé :
   
 
   
 

Le chemin de la vie avance, le temps aussi et nous vieillissons de même, le sujet âgé peut éprouver le besoin pendant cette période de mettre des mots sur ce qui se produit pour lui, le vieillissement, la dépendance qui peut s’installer, la fin de vie qui est plus proche … 

   
 
   
  Société, relation à l’autre :
Le choix d’objet libidinal penser que l’on est hétéro, bisexuel, asexuel, homosexuel, transgenre, comment cheminer et comment vivre ce désir ? Quelles répercutions pour soit et pour les autres… Le sexe et la vie libertine et les addictions éventuelles quelles soient avec des produits stupéfiants ou pas … Quel est ce besoin ? Dépasser ces limites ? Autant de sujets sur lesquels on peut s’interroger.
   
 
   
  L’addiction peut se décliner de plusieurs façons :
Par les jeux d’argent, de drogues ( médicaments, stupéfiants), le sexe, l’internet … quelle place ce comportement prend dans notre vie, du plaisir à la dépendance …
   
 
   
  De très nombreux maghrébins se questionnent, quelle place, le sujet peut t’il trouver dans une bi culture. Comment naviguer entre une culture familiale maghrébine et une culture d’adoption, la française. Quelle place, quelle indépendance, quelle organisation, pour un jeune maghrébin (e) dans une culture d’adoption… Entre tradition et libre choix ….
   
 
   
  Les rapports humains, les histoires entre père et fille interrogent souvent, tout comme les rapports entre mère et fils….
   
 
   
  Les soignants : Ils sont là à notre chevet pour nous soigner à l’hôpital, en ville, ils sont confronter parfois à la douleur, à la violence. cela les questionnent, voir même les insupportent… La souffrance du soignant existe : savoir le reconnaître, et pouvoir en parler, permet un aménagement …..
   
 
   
  Que ce soit un médecin, un infirmier (e), un aide soignant (e), un agent hospitalier, ils peuvent être confrontées à la souffrance de soigner, à la maladie, à l’attachement au patient, l’épuisement au travail, en parler est déjà un pas. Qu’est ce qui nous a amené dans note parcours de vie, à débuter des études pour devenir soignant ?
   
 
   
  Vivre avec sa pathologie : Les patients souffrant de troubles psychiques, sont les mieux placés pour parler d’eux… nous professionnels, nous travaillons avec eux, c’est une rencontre qui se fait entre le sujet souffrant et le psychanalyste…